ORIGINE DU NOM SAINT GERMAIN EN LAYE

Dès les temps les plus reculés, la région est habitée, car les conditions de vie y sont favorables : sol fertile, forêt giboyeuse, poissons abondants dans la Seine...
Les siècles passent : Gallo-romains et Mérovingiens se succèdent, en particulier dans la petite vallée du Ru de Buzot, située à l'ouest de la ville. La famille de Saint-Erembert y vit au VIIe siècle, et Saint-Léger y subit son martyre en 678. C'est pour expier ce dernier crime que Clotaire III fait édifier un modeste sanctuaire autour duquel se groupent quelques maisons. L'endroit s'appelle aujourd'hui "les fonds-Saint-Léger".
Lorsque Robert le Pieux monte sur le trône en 996, l'amour de la chasse l'attire en forêt de Laye et il ordonne la construction d'un monastère en l'honneur de Saint-Germain de Paris, au lieu et place de l'actuelle église Saint-Germain.
Une modeste bourgade se développe, qui deviendra cité...

Source : www.saintgermainenlaye.fr 

 

 Copyright © La Feuille du Grand Cormier -Tous droits réservés.

 

L'Équipe Rédactionnelle : De La Feuille du Grand Cormier n'est pas responsable des textes....


Pour toute question ou problème concernant ce site Web, envoyez un courrier électronique au Webmaster.
Dernière mise à jour le : 28 mars 2011.